Nos valeurs 


Toute personne bénévole ou professionnelle impliquée dans les missions et finalités de l’Association, adhère aux valeurs fondamentales de l’ADAPEI AM sur la promotion et le droit des personnes handicapées.

L’ADAPEI AM s’attache à promouvoir et mettre en œuvre ce qui peut être nécessaire au meilleur développement physique, intellectuel et moral des personnes handicapées mentales, ainsi qu’à favoriser leur épanouissement.

L’ADAPEI AM a adhèré à la charte pour la dignité des personnes handicapées mentales adoptée lors du 29ème Congrès de l’UNAPEI en 1989.

La prévention de la maltraitance et la promotion de la bientraitance constituent un élément majeur de l’accompagnement dans nos établissements et services. Des actions spécifiques à l’attention des personnels sont régulièrement mises en œuvre, afin de faciliter l’identification et la résolution de difficultés éventuelles et de conforter les personnels dans leurs bonnes pratiques.

L’accueil et l’accompagnement mis en place au sein de nos établissements et services reposent sur le principe de protection des droits fondamentaux de la personne handicapée mentale. En ce sens, chacune des structures s’engage à garantir à toute personne accueillie, les droits et libertés individuels énoncés par l’article L. 311-3 du Code de l’Action Sociale et des Familles, et par la « Charte des droits et libertés de la personne accueillie » figurant en annexe de l’arrêté du 8 septembre 2003.

L'ADAPEI-AM a pour buts :

1 - de poursuivre au sein de l'UNAPEI la défense morale et matérielle des personnes en situation de handicap : enfants, adolescents ou adultes présentant une déficience intellectuelle ou psychique, avec ou sans troubles associés ;

2 - d'apporter aux familles ayant un enfant, adolescent ou adulte en situation de handicap l'appui moral et matériel dont elles ont besoin, de développer entre elles un esprit d'entraide et de solidarité, et de les amener à participer activement à la vie associative ;

3 - d’engager toute action de partenariat, de concertation et/ou de médiation visant à favoriser l’intégration et l’exercice de la citoyenneté de la personne en situation de handicap ;

4 - de promouvoir et de mettre en œuvre ce qui peut être nécessaire pour le meilleur développement physique, intellectuel et moral des personnes en situation de handicap, de favoriser leur plein épanouissement et dans toute la mesure du possible, leur insertion professionnelle et sociale. Pour ce faire, elle peut agir auprès des Pouvoirs Publics, Administrations, élus et tous organismes constitués ;

5 - de créer et de gérer des établissements et services appropriés :

- assurant l'éducation, la rééducation, l'adaptation, la formation professionnelle, la mise au travail, l'insertion sociale, l'hébergement et l’accompagnement de la personne en situation de handicap tout au long de son parcours de vie ;

- pratiquant des activités économiques conformes aux objectifs des établissements et services de travail protégé, ainsi que toute autre activité qui serait prévue par la loi ;

- organisant toutes activités dans le cadre des loisirs de la personne en situation de handicap.

Imprimer